Actualités

Aujourd'hui, l'accès à une couverture mobile de qualité est devenue une nécessité absolue pour les territoires; et ce d'autant plus dans les territoires ruraux où cette technologie n'est pas un luxe mais vecteur de cohésion et d'égalité des citoyens: accès aux services publics en ligne ou via des applications smartphones, aux services de secours, accès à Internet... Ces besoins touchent toutes les catégories de populations: les familles, les indépendants, les professionnels de santé, les actifs... et toutes les activités : économiques, touristiques, culturelles... Les Collectivités l'ont bien compris et se sont emparées de cette problématique et ont fait de la couverture mobile (voix ou data) un axe majeur de l'aménagement numérique de leur territoire.

Entre 2006 et 2018, le Département de la Haute- Saône, en partenariat avec les services de l’Etat et des opérateurs, a oeuvré activement à la résorption des zones blanches de téléphonie mobile, notamment en construisant 38 points hauts hébergeant les trois principaux opérateurs (Orange, SFR Bouygues Télécom); puis, par l'intermédiaire du Syndicat Haute-Saône Numérique, en répondant aux appels à projets de l'Etat pour la construction de 3 pylônes supplémentaires (Haut-du-Them, Château-Lambert Frettes) en devenant également coordonnateur d'un groupement de commande nationale pour la construction de site de téléphonie mobile (à ce stade Maîtres d'Ouvrage et 24 sites mobiles à construire dont ceux du Haut-du-Them et de Château Lambert). De plus, le Département et HSN sinscrivent dynamiquement dans la démarche du « New Deal Mobile » en co-organisant avec la Préfecture de Haute-Saône un comité validant le choix et la priorisation des sites devant être construits par les opérateurs privés.Nonobstant, à tous les échelons les pouvoirs publics ont pris conscience que construire des infrastructures telles que des pylônes n'est pas suffisant. Il faut aller plus loin et évaluer la couverture en termes de service, en termes de connectivité. En effet, d'un côté, on constate bien souvent que les cartes de couverture élaborées par les opérateurs mobiles sont très «optimistes» et, à tout le moins théoriques alors que, d'un autre côté, les citoyens, les élus locaux remontent en permanence des carences en couverture sur de nombreux territoires.

Localement, en Haute-Saône, HSN a réalisé deux mesures de couverture mobile distinctes en 2017, principalement axées sur des zones géographiques spécifiques connues pour leur mauvaise couverture mobiles et les routes principales dans le département de la Haute-Saône.

Néanmoins cette prestation, si elle a eu pour mérite de mettre en lumière certaines difficultés sur certaines zones, n'était que ponctuelle et donc, inefficace pour suivre sur plusieurs mois ou années l'évolution. D'où est apparue, la nécessité de disposer d'une solution pour effectuer des collectes de données à grande échelle sur l'intensité du signal sur lintégralité du département,sur plusieurs années et de manière fiable, indépendante et autonome.

Depuis le début de cette année 2018, la Société IQMTEL prospecte activement le marché européen pour promouvoir sa solution et s'étendre internationalement. C'est dans ce cadre que IQMTEL a pris contact avec Haute-Saône Numérique qu'elle a identifié comme un acteur majeur au niveau national par son rôle de coordinateur du groupement de commandes de téléphonie mobile.

 D'un point de vue opérationnel, grâce à ce projet inédit, HSN:

1. Sera en capacité de prendre des mesures réelles et indépendantes de couverture mobile;

2. Pourra tirer parti de ces mesures pour prioriser les choix dans le cadre du «New Deal Mobile»

3. Disposera de données fiables et objectives pour discuter et échanger avec les opérateurs

4. Pourra compléter et corroborer les mesures faites avec IQMTEL avec l'application développée et publiée par l'ANFR.

 Ainsi, HSN passera d'une situation où aucune vision ni aucune mesure objective n'était possible à une situation où, il lui sera possible d'utiliser 2 sources différentes de mesures objectives Cela rééquilibrera le dialogue et les échanges avec les opérateurs mobiles et cela éclairera les choix des sites.

D'un point de vue «marketing territorial», via ce projet et ce partenariat « exotique » avec une société suédoise, la Haute-Saône démontre une nouvelle fois sa volonté et sa capacité pour servir au mieux ses habitants.

Aussi, au vu de la participation prévue, il est indéniable que la Haute-Saône par ses initiatives suscite l'intérêt national de l'aménagement numérique des territoires :

La Haute-Saône, la course en tête... dans ses principes et dans ses actes !

Présentation de la solution IQMTEL par M. Krattinger, Président du Syndicat Mixte Haute-Saône Numérique

Mercredi 04 juillet 2018

Monsieur Yves Krattinger, Président du Syndicat Mixte Haute-Saône Numérique avec M. Rachid Mammeri, Directeur Général des Services de Haute-Saône Numérique, en présence de Monsieur Cyprien Mateos,
Délégué Régional d’Orange en Franche-Comté.
Orange accélère le déploiement de son réseau 4G en Haute-Saône dans le cadre du programme Orange Territoires Connectés. Une bonne nouvelle pour nos zones rurales !

Une réunion d'information sur le déploiement de la fibre optique
s'est tenue le Mercredi 17 janvier 2018 à La Malachère

Dans le secteur du Pays Riolais, 14 communes seront concernées.
La Malachère sera une "commune test" reliée à un sous-répartiteur basé à Rioz.
134 prises ont été répertoriées . Il est prévu de desservir toutes les habitations.
Chaque abonné au service aura le choix de son opérateur.

Restons connectés !

Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide

Syndicat Mixte Haute-Saône Numérique

23 rue de la Préfecture
70000 VESOUL

Tél : 03 84 97 37 00

Fax : 03 84 97 37 01

Email : contact@hautesaonenumerique.fr